Saint Gilles Croix de Vie, France, 21 septembre 2018

L'aventure Figaro Beneteau 3

Coque noire et foils orange qui tranchent sur les flots, le bolide ultra performant taillé pour la course a pris son premier bain de mer officiel dimanche dernier à Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Elancé, racé, profilé, le Figaro Beneteau 3 séduit autant par son allure que par ses qualités de compétiteur. Dédié au championnat de France de course au large, ce nouveau voilier monotype est l’aboutissement d’un long travail d’équipe. Pensé par les membres de la Classe Figaro Beneteau, le projet du nouveau bateau a pris vie sous les crayons du cabinet français d’architecture VPLP pour ensuite être construit à Nantes par la Racing Division du Groupe Beneteau. Les foils en carbone ont été réalisés à Vannes par le chantier de course Multiplast.

L’activité bat son plein depuis le début de l’année sur le site de la Groupe Beneteau Racing Division. Après avoir entièrement rénové et redémarré le site historique de Jeanneau Techniques Avancées déserté depuis 10 ans, les équipes y produisent méticuleusement les 50 bateaux destinés aux coureurs de la Classe Figaro Beneteau. Les visites sur le chantier des skippers et de leurs partenaires sont nombreuses et 43 bateaux ont été commandés à ce jour. Rigoureusement identiques (chaque pièce est pesée avant d’être assemblée afin de garantir un écart de poids inférieur à 2%), les monotypes seront attribués aux marins par tirage au sort lors du Nautic de Paris en décembre 2018. Dès janvier 2019, les expéditions débuteront et dans la foulée les premiers entraînements des skippers sur leur nouveau bateau.

Le Figaro Beneteau 3 a déjà son fait d’arme : le prototype (non abilité à concourir sur le circuit français) a remporté au temps et avec un équipage double américain la Pacific Cup 2018, ralliant San Francisco à Hawai. Si vous l’avez manqué lors de l’arrivée de la Solitaire, vous pourrez admirer les foils chistera et les 9,75m de la première flotte Figaro Beneteau 3 lors de la Sardinha Cup qui partira de Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour Lisbonne (Portugal), en aller-retour, du 23 mars au 14 avril 2019.

Un temps pressenti comme support olympique si la course au large devait y faire son entrée, le Figaro Beneteau 3 aura pour mission d’attirer davantage de marins à l’international vers la course au large.

 

Une illustre lignée tracée par ses prédécesseurs

Depuis 15 ans, le Figaro Beneteau 2 entraine une histoire prestigieuse de performance et de fiabilité dans son sillage. Il a vu s’affirmer des marins aux talents aujourd’hui reconnus tels que Michel Desjoyeaux, Yann Eliès, Charles Caudrelier ou Franck Cammas pour ne citer qu’eux. L’alliance entre les skippers et leur bateau est telle que chacun a toujours su ramener l’autre à bon port, aucun n’a jamais fait naufrage. Le circuit Figaro Beneteau et son épreuve reine de la Solitaire URGO Le Figaro est devenu au fil des années une référence française dans le milieu de la voile en terme de compétences humaines, sportives et techniques.

En savoir plus sur le Figaro Beneteau 3

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Expert lié

Contact presse