Paris, France, 29 octobre 2019

Résultats 2018-2019 : un exercice de transition avant la mise en oeuvre d'un nouveau plan stratégique

Résultats 2018-2019 : un exercice de transition avant la mise en œuvre d’un nouveau plan stratégique

Capital Market Day prévu le 29 avril 2020

Chiffres-clés 2018-2019

Chiffre d’affaires 1.336,2 millions EUR +3,8% en données publiées
EBITDA 157,8 millions EUR +3,3% en données publiées
ROC 82 millions EUR   -6,4% en données publiées
Trésorerie nette 97 millions EUR  

Le Groupe Beneteau termine l’exercice 2018-2019 avec un chiffre d’affaires en ligne avec les prévisions, tandis que l’EBITDA progresse de +3,3% et s’élève à 11,8% du CA.

  • Bateau : l’activité progresse de +3,2% à taux de change constant et marque la cinquième année consécutive de croissance. Elle est tirée par les segments dynamiques de la voile multicoque, où le groupe est n°1 mondial, et du moteur hors-bord (n°1 européen), ainsi que de bons résultats sur la voile monocoque (n°1 mondial) ; 
  • Habitat : l’activité Habitat de loisirs est quasi stable à -0,4% et enregistre une forte progression des ventes export de +22,5% ;
  • Le résultat opérationnel courant est en recul du fait de la hausse des amortissements et des provisions ;
  • Le niveau de trésorerie nette (97M€) reste élevé malgré l’acquisition de Delphia Yachts et une hausse du BFR.

 

Jérôme de Metz, Président Directeur Général, commente :

« La forte croissance de ces dernières années a conduit à une augmentation significative de nos investissements et une moindre efficacité opérationnelle qui se reflète dans nos résultats 2019. La multiplicité des marques et des modèles est une force, en soutenant une offre diversifiée et distribuée mondialement, mais elle est aussi une source de complexité. Les foyers de pertes ou de contre-performance sont clairement identifiés et les plans d’actions en cours d’exécution. En outre, nous aurons le plaisir de présenter, le 29 avril prochain, notre nouveau plan stratégique. Celui-ci reposera sur une politique de croissance maîtrisée grâce à une gestion active et cohérente de notre portefeuille de marques ainsi qu’une meilleure utilisation de nos actifs industriels et de nos savoir-faire. Cela se traduira par davantage de création de valeur. »                                                                        

                                                                             

36afwautsp-image.png           

La présentation détaillée des résultats annuels est disponible sur le site web du Groupe Beneteau.

(1) Les comptes annuels et consolidés présentés ici, tels qu’examinés par le Conseil d’Administration du 29 octobre 2019, sont en cours d’audit et seront arrêtés définitivement pour la publication du rapport financier annuel d’ici fin décembre. Le Conseil d’Administration arrêtera les comptes le 18 décembre 2019.                 

Division Bateaux : bonne performance sur les segments dynamiques et intégration de Delphia Yachts et Seascape

La division Bateau enregistre de bonnes performances grâce au dynamisme des ventes sur les segments voile monocoque et multicoque ainsi que  sur celui du moteur hors-bord, qui vient compenser la baisse des ventes du segment des grands yachts moteur (plus de 60 pieds) ainsi que celle des marques américaines pénalisées par l’instauration de droits de douane au Canada et dans l’Union européenne sur les bateaux produits aux Etats-Unis. La levée de ces droits pour le Canada, en mai 2019, a été trop tardive pour avoir un effet significatif sur l’exercice.

1yhy539b0m-image.png

Le chiffre d’affaires annuel de l’activité Bateau est en hausse de 4,6% en données publiées (+3,2% à taux de change constant) par rapport à l’année précédente. Le Groupe consolide son leadership mondial sur les segments de la voile monocoque et multicoque. Il réalise d’excellentes performances auprès des loueurs (+29,7% à TCC). Les ventes continuent de progresser sur les 2 principaux marchés nautiques que sont l’Europe (+5% à TCC) et l’Amérique du Nord (+4,8% à TCC), où le Groupe renforce ses positions sur les segments moteur hors-bord et inboard 30 à 60 pieds. Principalement affectées par la baisse des ventes des yachts moteur de plus de 60 pieds, les ventes sont en retrait sur la zone ‘Reste du Monde’.

L’acquisition et l’intégration de Seascape et Delphia Yachts génèrent un chiffre d’affaires cumulé de 27,6 millions d’euros sur l’exercice. Dans le domaine des services, l’exercice est marqué par l’acquisition et l’intégration réussie de la startup Digital Nautic qui propose des outils de gestion de l’activité services à destination des professionnels.

Le résultat opérationnel courant (ROC) enregistre une baisse de 5,8% en données publiées (-16,7% à taux de change constant), impacté par la hausse des amortissements et des provisions. Le ROC ressort ainsi à 68,9 millions d’euros.

Division Habitat : forte progression des ventes à l’export qui compense le recul sur le marché français

lpcftlh9xv-image.png

La division Habitat, dont la seule activité est désormais l’Habitat de loisirs, réalise de bonnes performances sur les marchés export, dont les ventes progressent de +22,5%, tirées notamment par le Benelux (+61,3%). Les ventes baissent sur le marché français qui est en léger retrait. Au total, le chiffre d’affaires annuel de la division Habitat est quasi stable (-0,4%).

L’EBITDA est en légère croissance (+1,5%) grâce, notamment, à la mise en œuvre du nouveau schéma directeur industriel en Vendée au cours du 4ème trimestre. Le résultat opérationnel courant ressort à 13,1 millions d’euros (-9,4%), impacté par le jeu des provisions.

Une situation financière saine

Le Groupe a dégagé une marge brute d’autofinancement de 133,1 millions d’euros. Malgré la hausse du besoin de fond de roulement, liée à des effets conjoncturels non-récurrents, et compte tenu du montant des acquisitions de 33,4 millions d’euros et des investissements courants stables à 81,8 millions d’euros, la trésorerie nette ressort à un niveau positif de 97 millions d’euros.

Un résultat net consolidé affecté par certaines charges non récurrentes et par le résultat financier

Le résultat net Part du Groupe est affecté par certaines charges non récurrentes (4,2 millions d’euros) ainsi que l’effet défavorable des couvertures de change sur le résultat financier. Le résultat net part du Groupe s’élève à 49,5 millions d’euros, en baisse de 19,3%.

Versement du dividende

Il sera proposé à l’Assemblée générale du 7 février 2020 la distribution d’un dividende de 23 centimes d’euro par action au titre de l’exercice 2018-2019, pour un montant global de 19 millions d’euros.

Premières tendances de marchés sur les salons d’automne

Activité Bateaux

Les premiers salons de la saison en Europe se sont déroulés dans une ambiance positive, qui est à confirmer aux Etats-Unis au cours des prochains salons. Positionnés en majorité sur les segments de marché les plus dynamiques, les nouveaux modèles lancés au cours de la saison 2019-20 ont reçu un accueil prometteur. Le carnet de commandes est en hausse à fin octobre 2019 par rapport à l’exercice précédent.

Activité Habitat de loisirs

Les nouveautés dévoilées aux salons d’automne ont reçu un accueil positif auprès des clients de l’hôtellerie de plein air et l’exercice 2019-2020 est attendu en progression.

Le Groupe Beneteau communiquera le 4 février prochain ses perspectives pour l’exercice 2019-2020. Si les objectifs formulés pour 2020 (taux de ROC hors MCY à 8,5% du chiffre d’affaires) semblent difficiles à atteindre dès cet exercice, le groupe reste résolument confiant dans sa capacité à afficher un exercice 2019-2020 en progression en l’absence d’évènements économiques majeurs.

Il présentera son nouveau plan stratégique à l’occasion d’un Capital Market Day le 29 avril 2020 et publiera ses résultats semestriels le même jour.

A taux de change constant : le taux moyen N-1

EBITDA : earnings before interest, taxes, depreciation and amortization ; soit le résultat opérationnel retraité des dotations/reprises de provisions pour risques et charges et dotations aux amortissements

Free Cash Flow : trésorerie dégagée par la société au cours de l’exercice, avant paiement des dividendes et des flux sur actions propres

Trésorerie nette : trésorerie et équivalents de trésorerie, déduction faite des dettes financières et emprunts

Résultat opérationnel courant (ROC) ajusté des couvertures de change : résultat opérationnel courant auquel est ajouté le résultat des couvertures de change. Le résultat opérationnel courant ajusté des couvertures de change est un indicateur alternatif permettant de mesurer la performance du Groupe après prise en compte de l’effet des couvertures de change. Depuis 2016, le résultat des couvertures de change traduit principalement la différence entre les positions achat / vente à terme et le cours d’enregistrement comptable des transactions en devises (USD, PLN). Le Groupe couvre son risque de change commercial en procédant uniquement à des opérations de change à terme.

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Experts liés

Fichiers attachés

Contact presse