Saint-Gilles-Croix-de-Vie, France, 17 mars 2021

Résultats 2019-2020 et perspectives 2021

Hausse prévisionnelle du résultat de l’exercice 2021 en ligne avec le plan stratégique Let’s Go Beyond !

Résultats 2019 -2020 : résilience du résultat opérationnel et trésorerie en nette amélioration

Après une année 2020 marquée par les conséquences de la pandémie Covid-19, le Groupe Beneteau aborde 2021 avec une situation financière solide et tire les premiers bénéfices de la mise en œuvre du plan Let’s Go Beyond ! Il prévoit pour ce nouvel exercice une activité stable et un résultat opérationnel courant en croissance de plus de 60% par rapport à 2020.

Activité stable et résultats en forte hausse pour l’exercice 2021 (1er janvier-31 décembre)

Division Bateau

Cette période est marquée par un intérêt renforcé pour la pratique de la plaisance, et notamment par une forte demande pour la navigation de proximité (Dayboating) et donc les ventes de petits bateaux à moteur (moins de 40 pieds). Le segment des bateaux de plus de 40 pieds (Real Estate on the Water) devrait également être très animé. Le Groupe prévoit une croissance de 10% à taux de change constant de la vente de bateaux à moteur.

Sur le marché de la voile mono et multicoque, la force des marques leader que sont Beneteau, Jeanneau et Lagoon et l’émergence depuis deux ans d’Excess, la seconde marque de catamarans du Groupe, permettent d’envisager une croissance de 2% des ventes aux particuliers.

Le Groupe prévoit ainsi une croissance d’environ 5% de sa division Bateau, hors flottes.

En revanche, la vente de voiliers à destination des loueurs professionnels, composante très dynamique du chiffre d’affaire du Groupe depuis une dizaine d’années, est pénalisée par les restrictions touchant les voyages et le transport aérien. Si cette activité prometteuse est appelée à un redémarrage dès 2022, ses difficultés actuelles incitent le Groupe à faire preuve de prudence en prévoyant une baisse d’environ 50% de ses ventes aux charters en 2021, après une baisse de 15% sur les 16 mois de l’exercice 2019/2020.

Au total, le chiffre d’affaires de la division Bateau devrait être quasiment stable en 2021 par rapport à l’exercice 2020 calendaire.

Dans le cadre du plan stratégique, et en préparation de la saison 2022 du Groupe, les équipes de développement déploient leurs activités sur 3 axes :

  • Sur les 4 marchés stratégiques (Dayboating, Real Estate on the Water, Voile monocoque et Voile multicoque), le développement d’une offre à la fois complémentaire et innovante pour les 4 marques leaders (Beneteau, Jeanneau, Prestige et Lagoon) ainsi que la refonte de l’offre des 4 marques challengers (Four Winns, Wellcraft, Delphia et Excess). Cette nouvelle offre sera en grande partie présentée dès l’automne 2021 ;
  • Le déploiement du dispositif « bateaux connectés » pour améliorer l’expérience à bord et étoffer les services proposés par les concessionnaires ;
  • Le renforcement de l’offre écologique du Groupe avec l’arrivée des propulsions électriques proposées sur une première série de bateaux à voile et à moteur.

Division Habitat

Le Groupe prévoit une reprise progressive de la demande des clients de l’hôtellerie de plein air dès le mois de mai 2021. Elle devrait s’accompagner d’une reprise des investissements dans les parcs de mobil-homes et permettre à la division Habitat d’atteindre une croissance de l’ordre de 5 à 6% par rapport à l’exercice 2020 pro forma.

L’activité consolidée du Groupe devrait donc cette année se stabiliser au niveau de l’année calendaire 2020. L’avancement des carnets de commandes à ce jour couvre plus de 90% de ce chiffre d’affaires prévisionnel.

Un résultat opérationnel courant en hausse

En raison des mesures d’adaptation capacitaire prises en 2020 et de la réduction de divers coûts de structure, le Groupe prévoit une croissance très significative de ses résultats dès cette année : le résultat opérationnel courant de l’exercice 2021 devrait être en hausse de plus de 60% par rapport à celui de l’exercice calendaire 2020 qui s’élevait à 27,5 millions d’euros.

Ces prévisions intègrent les conséquences de la cyberattaque subie en février qui aura considérablement ralenti les activités de production du groupe pendant un mois.

La trésorerie nette de fin d’année devrait rester positive, hors éventuelle acquisition.

Résultats 2019-2020 : résilience du résultat opérationnel et trésorerie en nette amélioration

Chiffre d’affaires (16 mois) 1 344,4 M€ -15,1% en données publiées
EBITDA (16 mois) 93 M€ 6,9% du chiffre d’affaires
ROC (16 mois) -8,1 M€ -0,6% du chiffre d’affaires
Trésorerie nette positive 93,4 M€  

                  

Le Groupe Beneteau termine l’exercice 2019-2020 (exercice de transition de 16 mois clôturé au 31 décembre 2020) avec un chiffre d’affaires de 1 344,4 millions d’euros (-15,1% en données publiées). A l’issue d’un exercice comprenant exceptionnellement deux quadrimestres à faible niveau de chiffre d’affaires et au résultat opérationnel traditionnellement négatif, l’EBITDA est peu représentatif du niveau normatif de profitabilité. A 93 millions d’euros soit 7% du chiffre d’affaires, il fait néanmoins preuve de résilience grâce aux premiers effets des mesures d’adaptation industrielle et de réduction des coûts indirects.

6sprmnfjt1-phpb97469

Une situation financière saine en dépit d’une année 2020 affectée par la crise

Sur les 4 derniers mois de l’année 2020, le résultat opérationnel courant, traditionnellement négatif à cette période compte tenu de la saisonnalité de l’activité, s’élève à -38,1 M€, en retrait limité de 3,1 M€ par rapport au dernier quadrimestre 2019.

Conséquence de la crise sanitaire sur l’activité, le recul des ventes (-17,7 M€) qui concerne en particulier l’Habitat (-7,8 M€) et les loueurs de bateaux fut partiellement compensé par le fort rebond du dayboating, ainsi que d’importantes mesures de réduction de coûts indirects (+11,4 M€), à la fois structurelles, comme la fermeture du site de Marion, et conjoncturelles, comme la baisse des dépenses de salon, d’intéressement et de participation et des provisions pour départ à la retraite (IDR).

En complément, les amortissements sont désormais en baisse de 3,3 M€ sur la période, conséquence du recentrage de la division Bateau sur 8 marques fortes, ainsi que la rationalisation des investissements mise en œuvre au cours de l’année 2020.

Sur l’ensemble de l’exercice de 16 mois clôturé au 31 décembre 2020, le chiffre d’affaires s’élève ainsi à 1 344,4 M€, en retrait de 15,1% en données publiées par rapport à la période pro forma de 16 mois 2018/2019. L’EBITDA s’établit à 93 M€ (taux d’EBITDA à 6,9%) et le ROC à -8,1 M€ (taux de ROC à -0,6%).

Les éléments exceptionnels ressortent à -78,5 M€, en ligne avec la fourchette basse des prévisions communiquées (75 à 90 M€). Ils se composent (i) de 31,1 M€ de dépenses relatives aux mesures d’adaptation des capacités de production et de la structure de coûts en France et à l’étranger et (ii) de 47,3 m€ de dépréciation d’actifs (corporels ou incorporels) et de stocks, résultant de la rationalisation de l’offre produits issue du plan stratégique Let’s Go Beyond ! présenté en juillet 2020.

Le résultat net, part du Groupe, de l’exercice s’établit donc à -80,9 M€.

Sur la période pro forma de 12 mois calendaire (1er janvier-31 décembre 2020), le résultat opérationnel courant s’élève à 27,5 M€ (2,5% du CA), homogène entre les deux divisions du Groupe.

La trésorerie nette au 31 décembre 2020 s’élève à 93,4 M€, en forte hausse de 171 M€ par rapport à la situation au 31 décembre 2019. Cette forte génération de trésorerie provient (i) pour 119 M€ des réductions de stocks, (ii) pour 40M€ de l’amélioration du BFR clients et fournisseurs, (iii) de la réduction des investissements, en baisse de 26 M€ (-33%) sur les 12 derniers mois.

Le Free Cash Flow généré au cours des 16 mois de l’exercice est ainsi positif de 25 M€, malgré l’impact négatif lié au changement de calendrier de clôture annuel.

Le Conseil d’Administration du Groupe Beneteau a décidé de ne pas proposer de versement de dividende à l’Assemblée générale mixte du 11 juin 2021, compte tenu des pertes enregistrées sur l’exercice 2019-2020. 

Le Groupe Beneteau communiquera le 11 mai prochain le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2021.

*

*           *

La présentation détaillée des résultats annuels est disponible sur le site web du Groupe Beneteau.

(1) Les comptes consolidés de l’exercice présentés ici, tels qu’examinés par le Conseil d’Administration du 16 mars 2021, sont en cours d’audit et seront arrêtés définitivement pour la publication du rapport financier annuel d’ici fin avril. Le Conseil d’Administration arrêtera les comptes le 16 avril 2021.

(2) Le 28 août 2020, l’Assemblée générale extraordinaire de BENETEAU SA a décidé de modifier les dates d’ouverture et de clôture des exercices sociaux, fixées respectivement au 1er septembre d’une année et au 31 août de l’année suivante, pour les fixer respectivement au 1er janvier et au 31 décembre de chaque année. L’Assemblée générale extraordinaire a décidé que l’exercice social ouvert le 1er septembre 2019 aurait une durée de 16 mois. Il a donc été clos le 31 décembre 2020.

Le présent communiqué de presse, préparé par BENETEAU SA (la « Société », et avec ses filiales et sociétés affiliées, le « Groupe ») ne saurait être considérée comme constituant une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’achat ou de souscription de titres du Groupe dans une quelconque juridiction.

Le présent communiqué de presse peut contenir des éléments prospectifs. Ces éléments concernent en particulier la stratégie actuelle et future du Groupe, la croissance de ses activités, ainsi que des évènements et objectifs futurs. Ces éléments peuvent inclure les termes « anticiper », « croire », « avoir l’intention de », « estimer », « s’attendre à », « projeter », « planifier », ainsi que d’autres termes similaires. De par leur nature, ces éléments prospectifs comportent des risques et des incertitudes qui pourraient engendrer des résultats et une performance du Groupe qui seraient significativement différents des résultats et de la performance formulés ou suggérés par ces éléments prospectifs.

A taux de change constant : variation calculée sur la base des éléments chiffrés de la période 1er septembre 2019 – 31 décembre 2020 convertis au taux de change de l’exercice 2018-2019.

Chiffre d’affaires : dans le cadre de l’évolution de ses processus commerciaux engagée au 1er semestre 2020, le Groupe Beneteau a modifié la date d’émission des factures des bateaux fabriqués en Europe, anciennement à la mise à disposition sur parc (« MAD »), la date d’émission des factures est à présent à l’expédition des bateaux aux clients concessionnaires, de même que la comptabilisation du chiffre d’affaires. Ce changement est effectif à la clôture de la période intermédiaire au 31 août 2020.

EBITDA : Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization, and IFRS 2 and IAS19 adjustements following IFRS GAAP ; soit le résultat opérationnel courant retraité des dotations/reprises de provisions pour risques et charges, dotations aux amortissements et retraitements IFRS suivants : PAGA – IFRS2, IDR – IAS19.

Free Cash Flow : trésorerie dégagée par la société au cours de l’exercice, avant paiement des dividendes et des flux sur actions propres et incidence des variations de périmètre.

Trésorerie nette : trésorerie et équivalents de trésorerie, déduction faite des dettes financières et emprunts, à l’exclusion des dettes financières auprès des organismes de financement liées aux floor plans.

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Experts liés

Fichiers attachés

Contact presse